Octobre 2015 - Tendances

Objets Connectés

Les objets connectés. Que savez-vous  ?

Hyper branchés, on ne fait que parler d’eux ! Les objets connectés sont à la pointe de l’innovation technologique et envahissent tous les domaines. Ne passez pas à côté du phénomène : le futur semble bel et bien en marche !

 

Interne_des_ojets

 

Big Data et Internet des objets

 

On entend par objet connecté un objet qui ne possède pas l’électronique nécessaire pour se connecter directement à Internet mais qui le fait par l’intermédiaire d’un objet tiers : Smartphone, tablette, ordinateur ou box Internet par exemple.

 

Si les objets connectés se sont d’abord développés dans les domaines du sport et de la domotique, ils impactent aujourd’hui l’ensemble des secteurs et envahissent tous les domaines de notre quotidien.

 

Malgré leur nature très variée, tous ont un dénominateur commun : l’exploitation des données. Car sans donnée, les objets connectés perdent toute leur efficacité.  Or, aujourd’hui, les grands groupes du monde entier se tournent vers l’exploitation des données et s’accordent à dire que les datas sont en passe de devenir l’une des premières ressources économiques du monde des affaires. D’où la question du jour : quelle place pour les objets connectés en entreprise ?

 

Quels impacts pour le Système d’Information ?

 

Si ce marché en est encore en phase de lancement, il convient de s’interroger sur l’impact qu’auront ces objets connectés sur le business model et la valeur apportée aux clients. Dans la définition d’une Stratégie Digitale et des services digitaux proposés par l’entreprise, quelle place les objets connectés sont-ils amenés à occuper ?
Sur le plan technique, on peut s’attendre à une ouverture encore plus étendue du système d’information, par-delà les frontières de l’entreprise, auprès d’un nombre d’objets et de fonctionnalités décuplés. Le Système d’Information s’ouvrant davantage, il faudra veiller à garantir la sécurité et la confidentialité des données échangées, notamment dans un contexte où les scandales d’espionnage s’enchaînent dans les médias et où les consommateurs craignent pour leur vie privée.

 

Les entreprises ont tout intérêt à s’équiper d’outils « Big Data », tels qu’une plateforme logicielle de traitement de données (Data Management Platform ou « DMP ») afin d’exploiter au mieux la richesse et le volume de données collectées par les objets connectés.
Si ces objets constituent aujourd’hui un sujet de veille, ils promettent néanmoins un bouleversement des usages des consommateurs qui ne manquera pas d’impacter l’ensemble des entreprises, à la manière des Smartphones il y a peu de temps.

 

montre_connecteCependant, tout comme les smartphones et les tablettes ont évolué au cours des huit dernières années, les objets connectés sont amenés à évoluer et à s’adapter de plus en plus aux entreprises. Les objets connectés représentent une véritable opportunité d’augmenter la productivité des utilisateurs.

Les services informatiques doivent mesurer les risques qu’ils représentent pour la sécurité des données et les gérer en conséquence. 

 

L’avenir des entreprises françaises ?

 

Si l’État français a sélectionné la filière des objets connectés pour faire partie de ses 34 plans de reconquête industrielle, ce n’est pas un hasard. Mais, si la France bénéficie d’ores et déjà d’acteurs majeurs dans ce domaine et compte bien capitaliser sur ses atouts pour ne pas rater la révolution en marche, force est de constater que le marché français en est encore à ses premiers balbutiements. Les entreprises doivent réaliser dès maintenant le potentiel énorme de connecter leurs produits pour ne pas rater ce tournant décisif.

 

L’angle B2B et industriel est d’ailleurs le grand absent de la médiatisation des objets connectés, alors qu’il présente le plus de potentiel à court et moyen terme. C’est pourtant une opportunité pour réindustrialiser la France.

 

Réflexion faite

 

Une invention technologique n’a aucune valeur si elle ne sert pas à améliorer notre quotidien. Elle doit rendre service, à la population ou aux entreprises, pour devenir une véritable innovation. Connecter un objet n’est pas innovant en soi s’il n’en découle aucun bénéfice pour l’utilisateur et le fabricant. Il est donc essentiel d’adopter une approche service avant d’envisager de connecter un objet. Que le service soit gratuit ou non, là n’est pas la question. Il s’agit de créer un lien systématique entre le produit et son utilisateur.

 

Crédit photo : istock photo-Manuel Faba Ortega / Fotolia-bakhtiarzein